Le Chêne

Selon les experts bordelais, le Chêne aurait 7 à 8 siècles d'existence

Il date du temps des Croisades ! Il est né anglais, puisque notre région fut occupée, dès l'année 1177, par Richard Cœur de Lion et libérée 264 ans plus tard par le dauphin de France, le futur Louis XI. Lorsque Vincent naquit, en 1581, l'arbre avait déjà fière allure ! 4 siècles ! C’est un témoin des jeunes années de notre héros.

Vous imaginez qu’au fil des siècles, cet ancêtre a connu bien des vicissitudes ! Tempêtes, foudre, incendies, multiples dégradations, à commencer par celles que lui font subir chaque année les grosses larves de lucanes, ces coléoptères qu'on appelle communément cerfs-volants !

Mais c'est en juillet 1876, qu'il fut le plus malmené. Coup sur coup, de violents orages le foudroyèrent et le détruisirent aux trois quart, d'où une prothèse de béton !

Véritable chirurgie esthétique, joliment réalisée et qui a permis à l'arbre de se maintenir avec une étonnante vigueur ! Il suffit de le voir pour en être convaincu. Sans ces gros ennuis, il aurait aujourd'hui près de 13 mètres de circonférence ! Pourtant, on a cru le voir mourir et, pour lui assurer une descendance, un gland fut planté, à gauche de Ranquines.

C'était aux alentours de 1864, au moment de l’inauguration du Berceau. Ce frêle rejeton mesure aujourd'hui près de 4 mètres de circonférence. Quant à l’ancêtre, il semble qu’il en verra encore passer bien d'autres après nous !


Revenir au Plan Général Interactif

Accueil Le Berceau Le Chêne