Madame de Gondi

Dans la vie de Saint Vincent de Paul, Madame de Gondi occupe une place importante. Monsieur Vincent entre à son service comme précepteur de ses enfants. Il deviendra son confesseur et son accompagnateur spirituel.

Madame de Gondi est l’épouse de Philippe Emmanuel de Gondi, Général réal des galères de France, ce qui vaudra à Monsieur Vincent d'en être nommé aumônier général. On raconte que l'autorité morale qu'exerça Saint Vincent le dissuada un jour, de se battre en duel.

En janvier 1617, Saint Vincent de Paul se trouve à Gannes près de Folleville sur les terres des Gondi, quand il est appelé au chevet d’un mourant. Il reçoit sa confession. Madame de Gondi et Monsieur Vincent se rendent compte de la grande pauvreté spirituelle du peuple des campagnes. Il fait un sermon le 25 janvier. Les gens sont si nombreux à se confesser qu’il est obligé de faire appel à plusieurs autres prêtres. C'est l'acte de naissance des Missions auprès des campagnes de France.

En juillet 1617, Monsieur Vincent quitte la famille de Gondi, et devient curé de Châtillon-les-Dombes (Châtillon-sur-Chalaronne) où il organise la charité. À la fin de cette année, Madame de Gondi, obtient qu'il revienne à ses côtés pour être son directeur de conscience. Elle lui confie aussi à évangéliser les âmes de ses paysans.

Peu de temps avant de mourir, Madame de Gondi donne une somme conséquente à Monsieur Vincent pour fonder la Congrégation des prêtres de la Mission. Il lui en sera reconnaissant toute sa vie.


Les Collaborateurs de Monsieur Vincent

Antoine Portail
Marguerite Naseau


La Vie de Saint Vincent de Paul

• Biographie de Saint Vincent de Paul
• Biographie de Louise de Marillac
• Un peu d'Histoire : Frise Chronologique


• La Congrégation de la Mission aujourd'hui